Mise en demeure - Usine de Nazareth

USINE DE PRODUCTION D’EAU POTABLE DE NAZARETH - NÉRAC

> Mise en demeure de mettre en place les actions et études permettant la sécurisation et le rétablissement de la qualité de l'eau distribuée par l'usine de Nazareth <

 

 

http://www.eau47.fr/fichier_article/file/actualit%C3%A9s/nazareth/IMGP0571.JPGLe secteur du Néracais et du Mézinais (soit environ 7.000 abonnés à ce jour et potentiellement plus de 10.000) sont alimentés en eau potable par l'usine de production de Nazareth, située à Nérac (47), mise en service par le Syndicat Eau47 en 2008. Cette usine, qui capte l'eau dans la Baïse puis la traite par ultrafiltration et désinfection (soit une technologie de pointe), a une capacité nominale de production de 450 m3/ heure soit 9.000 m3/ jour.

 

Or, certaines analyses sur des prélèvements d'eau traitée mise en distribution par cette usine ont présenté des valeurs supérieures aux normes réglementaires pour des molécules de pesticides : les métabolites de l’alachlore et du métolachlore, des herbicides utilisés principalement dans la culture du maïs.

Ces analyses ont été réalisées par l’ARS (Agence Régionale de la Santé) de Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre de sa campagne de surveillance de la qualité des eaux souterraines, lancée depuis 2013, relative à la présence de certains pesticides non recherchés auparavant au titre du contrôle sanitaire.

Depuis 2018, les analyses réalisées par l’exploitant ont démontré le problème chronique de la qualité des eaux dégradées par ces pesticides.

 

Les valeurs mesurées sur les prélèvements d'eau mise en distribution sont très inférieures à celles déterminées par l'ANSES (Agence Nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), valeurs limites basées sur une consommation de 1,5 litre par jour pendant 70 ans.


 

http://www.eau47.fr/fichier_article/file/actualit%C3%A9s/nazareth/IMGP0569.JPG

 

Il semble que les institutions et services de l'Etat aient abandonnés l'idée de faire recouvrer à la rivière Baïse sa qualité sanitaire.

Soucieux de la qualité de l’eau distribuée aux usagers, le Syndicat EAU47 va perfectionner le traitement de l'usine : un marché de conception-réalisation permettra à l’entreprise retenue de mettre en place les améliorations de traitement indispensables tout en prenant en compte l’évolution du suivi de la qualité des eaux à venir : dès 2021, près de 250 molécules de pesticides seront recherchées dans l’eau potable, contre près de 150 auparavant.

 

 

 


                                                                                  

Le 21 septembre 2017, le Syndicat EAU47 avait obtenu pour 3 ans une dérogation préfectorale afin de poursuivre la distribution de l’eau produite sans restriction de consommation.  Faute d’avoir pu obtenir le renouvellement de cette dérogation, le Syndicat EAU47 a été mis en demeure par l’arrêté préfectoral du 17 mars 2021 de mettre en place les actions et études permettant la sécurisation et le rétablissement de la qualité de l’eau distribuée par l’usine de Nazareth, sans restriction de consommation pour les abonnés. Il remplace la dérogation préfectorale.

Cette mise en demeure engage le Syndicat EAU47 dans la mise en place d’un plan d’actions et lui permettant de bénéficier d’un délai supplémentaire pour assurer la distribution de l’eau de ces secteurs :

  • A court terme, l’usine de Nazareth doit sécuriser la qualité de l’eau distribuée en renouvelant certaines parties du traitement avec des investissements lourds,
  • A moyen terme, une filière complémentaire de traitement, adaptée aux nouvelles normes de qualité, doit être mise en place sur l’usine avec des investissements toujours conséquents mais sans incidence sur la facture d'eau,
  • A long terme, le Syndicat EAU47 doit sécuriser en qualité et quantité l’eau distribuée avec la réalisation d’une étude des différentes possibilités d’alimentation en eau potable du secteur desservi par l’usine de Nazareth.

 

Pour tous renseignements complémentaires :

  • Régie d'Exploitation de l'Albret : 05 53 97 46 56 (le mercredi après-midi et le vendredi matin)
  • Syndicat départemental EAU47 : 05 53 99 97 97 ou le 05 53 68 48 41 (le mardi après-midi et le jeudi matin)
  • Agence Régionale de la Santé : 09 69 37 00 33
Voir tous les articles Imprimer la page