EAU47 et le confinement actuel

EAU47 : Les agents maintiennent leurs activités !

 

Notre fonction principale est de réaliser des infrastructures nécessaires à l'alimentation en eau de la population et à l'assainissement collectif. Sur les territoires situés au Nord de la Garonne, l'exploitation de ces infrastructures est confiée à des entreprises spécialisées. Mais pour l'Albret et les Coteaux et Landes de Gascogne, le Syndicat a conservé cette activité.

On en parle peu, mais en cette période de confinement, l'eau potable doit parvenir aux habitations, et la collecte et le traitement des eaux usées doivent être maintenus.

Comment le personnel peut-il poursuivre son activité ?

Le télétravail ne peut pas tout régler, et certains agents doivent, comme c'est le cas dans bon nombre d'entreprises et de services, continuer leur mission sans parfois disposer des meilleures protections nécessaires.

A travers les quelques exemples qui suivent, le Syndicat veut saluer le travail de ses collaborateurs qui a permis de maintenir l'activité des services sans risques inconsidérés.

 

 

 

Jean-Marc GUERET est technicien chargé de la maintenance des unités de production et de distribution d'eau potable. Jean-Marc, comme ses collègues, n'a pas cessé le travail. Il continue de suivre les installations qui permettent de distribuer l'eau à la population sur le secteur de l'Albret.

 

 

 

 

 

 


 

 

Isabelle COUERBE est responsable de la relation avec les usagers de l'Albret. Confinée à son domicile avec un ordinateur et un téléphone, Isabelle reste en contact avec le public pour maintenir les relations quotidiennes avec les abonnés. Mais elle doit aussi participer à la scolarité de ses enfants.

 

 

 

 

 


 

Delphine DE BETTIGNIES est chargée de la maintenance des stations d'épuration. Comme d'autres de ses collègues, Delphine fait partie des agents les plus exposés au virus Covid-19. Depuis le début de la période de confinement, elle a continué le travail. Et quand elle n'est pas sur les installations de traitement, elle traite les données recueullies en télétravail.

 

 

 

 

 


 

 

Laurent RIBEROT et Yohan BARBARA, deux techniciens de maintenance des réseaux n'ont pas arrêté les chantiers, comme ici pour la reprise d'un branchement défectueux.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Christophe DUBREL travaille sur les projets d'infrastructures. Chez lui, avec son propre matériel informatique, il prépare les chantiers qui seront engagés à la reprise. On lui doit aussi le maintien des systèmes informatiques d'EAU47 qui permettent le télétravail, et la mise en oeuvre des visioconférences.

 

 

 

 

 

 


 

Annabelle FENELON, c'est la logistique d'EAU47. Rien ne peut fonctionner sans elle : les commandes de matériel, les approvisionnements. Pas facile le télétravail dans son mobil'home (sa maison est en construction) avec les enfants. Mais la volonté de servir est forte.

 

 

 

 

 


 

 

Laurie GAILLARD est comptable. Comme ses collègues, avec un ordinateur et un téléphone, en télétravail elle continue de payer les entreprises prestataires d'EAU47. Pour elle non plus ce n'est pas facile de conjuguer mère au foyer et télétravail, surtout quand il faut en plus s'improviser instituteur avec des devoirs à faire.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Vincent DUBUS est technicien chargé du contrôle des installations d'assainissement non collectif. Les entreprises qui réalisent les chantiers ont besoin de l'attestation de conformité qui valide leur travail. Il opère les contrôles sur le terrain en respectant les gestes barrières. Par ailleurs, les techniciens assurent l'instruction des Permis de Construire et des réhabilitations d'installation.

 

 

 

 


 

 

 

Ana-Maria RODRIGUEZ, s'occupe de notre santé. Elle approvisionne le personnel en gants, gel, solution hydroalcoolique, lingettes et maintenant les masques, lesquels ont tardé à venir. Pour elle non plus, pas de télétravail possible.

 

Voir tous les articles Imprimer la page